> Actualité Manageria > « ManagerIA est une aventure entrepreneuriale très excitante ! »

« ManagerIA est une aventure entrepreneuriale très excitante ! »

Aurélie Dejean 31 janvier 2019
Catégories :

Pierre Boulaire, Fondateur de ManagerIA, cabinet de chasse de têtes et conseil RH spécialisé dans l’agroalimentaire, a transmis son entreprise à ses salariés. Les deux codirigeants, Cécile Boulaire et Frédéric Lopes, nous racontent leur aventure de la transmission et leur vision de leur métier dans un secteur agroalimentaire en mutation.

 

« La transmission de ManagerIA aux salariés a fait de nous des entrepreneurs et a enrichi notre expérience des mutations. »

 

CT : Vous êtes les nouveaux codirigeants de ManagerIA. Comment avez-vous vécu la transmission ?

FL : Ça a été une expérience très enrichissante, sur le plan humain, technique, financier, professionnel et personnel ! C’est un projet que nous avons dû mener avec Cécile et l’équipe en plus de notre métier de Consultant, donc il est vrai que l’année 2018 n’a pas été de tout repos ! Mais cela nous a aussi développés et fait grandir. Nous sommes passés de salariés à associés et c’est une aventure entrepreneuriale très excitante !

CB : Au final, nous sommes gagnants sur tous les plans. Nous conservons notre ADN de cabinet de recrutement et conseil en Ressources Humaines, expert du secteur agroalimentaire. Nous gardons nos valeurs de transparence, efficacité, collaboration, excellence et agilité. En faisant rentrer 8 collaborateurs au capital, nous permettons aux salariés de se développer et garantissons à nos clients et candidats une continuité dans la relation.

Mais nous apportons aussi du renouveau parce que le monde de l’Agro change, et que les métiers se transforment, se diversifient avec par exemple de plus en plus de postes qui requièrent une double expertise Agroalimentaire et Data-Programmation-Digital.

J’ajoute qu’en vivant une transmission d’entreprise, nous sommes encore plus à même de comprendre les problématiques des start-ups, de fonds d’investissements et de fusion-acquisition ; à la fois dans leurs dimensions procédurales, financières et humaines.

 

« Nous sommes deux codirigeants très complémentaires »

 

CT : Pourquoi 2 codirigeants et pas un seul dirigeant ?

CB : Partager le pouvoir de décision et les responsabilités, c’est à la fois sécurisant et enrichissant. Frédéric et moi avons des personnalités et des compétences très différentes et très complémentaires. Nous nous reconnaissons dans les mêmes valeurs et le projet d’entreprise de ManagerIA. Pendant 2 ans, avant la transmission, nous avons appris à nous connaître et à reconnaître la valeur de l’autre. Au final, cette organisation à deux têtes est très propice à l’émulation, à l’échange, avec un effet miroir permanent.

Je dirais même que c’est un luxe, parce qu’habituellement, le statut de dirigeant est un statut très solitaire et très stressant.

FL : Chaque idée, chaque proposition est systématiquement challengée par l’autre. Comme nous fonctionnons différemment, cela nous pousse à l’excellence : il faut en effet savoir convaincre l’autre dirigeant en ayant peaufiné tous les aspects de son idée. Et donc finalement, cela nous pousse à créer de la valeur ajoutée en explorant pour innover.

 

« Nous souhaitons poursuivre l’œuvre de Pierre Boulaire en innovant sur un marché en mutation. »

 

CT : En quoi, plus précisément êtes-vous complémentaires ?

FL : Cécile, c’est « la fille du Fondateur ». Elle porte en elle l’histoire et le sens de ManagerIA qu’elle a contribué à développer pendant 10 ans. Elle inscrit le cabinet dans une sorte de continuité dont nous sommes garants. L’ADN de ManagerIA, c’est d’offrir aux entreprises agroalimentaires de l’accompagnement et du conseil RH en visant toujours l’excellence. C’est de considérer le candidat dans tout ce qui fait qu’il est unique et le coacher pour lui apporter une expérience candidat inédite et riche en enseignements. C’est enfin de nourrir tout l’écosystème agroalimentaire de notre double expertise agroalimentaire et RH pour faciliter la réflexion et la rencontre des projets.

CB : Frédéric, nous a rejoint il y a 2 ans après une première expérience dans un grand groupe de la cosmétique. Il a apporté de l’oxygène dans le cabinet, mais aussi une vision du business très structurante, parce que de formation juridique et très orienté process et organisation. C’est un esprit conceptuel, analytique, cartésien.

FL : En complément, Cécile est une instinctive, très réactive, très opérationnelle, très « terrain ». Du coup, elle peut apprécier très vite si quelque chose peut fonctionner ou pas sur notre marché. Ma vision conceptuelle est sans cesse challengée par le principe de réalité. Et inversement, pour innover, il faut parfois regarder le terrain en vision Meta.

CB : C’est d’autant plus le cas que l’on est sur un marché en mutation. Aujourd’hui, du fait des enjeux sociétaux autour de l’alimentation, du climat, de la rémunération mais aussi de la transition énergétique et du digital, les entreprises se transforment. Elles le font à des vitesses différentes. Et puis côté candidats, l’arrivée des Millenials et Digital Natives avec des attentes différentes concernant le travail pousse les entreprises et les recruteurs à se réinventer.

Donc le défi qui est le nôtre – doter le secteur agroalimentaire des meilleures ressources et permettre l’épanouissement des candidats – requiert un vaste champ de compétences.  A deux, nous irons plus loin ! Tout en préservant un équilibre de vie nécessaire à notre performance.

 

« Nos vœux pour 2019 : efficacité sereine, agilité et accomplissement ! »

 

CT : Alors qu’une nouvelle page s’ouvre pour ManagerIA, quel message de vœux souhaitez-vous adresser à vos lecteurs ?

CB : Après cette année si riche, je souhaite à nos clients, candidats et au secteur agroalimentaire de l’efficacité sereine ! Que le secteur agroalimentaire continue à ouvrir les yeux et à se transformer pour rester compétitif et attractif pour nos candidats, en étant agile, sans s’agiter.

FL : Tout à fait ! Et aux candidats et professionnels en recherche d’opportunités dans l’agroalimentaire, j’adresse tous mes vœux d’accomplissement personnel et professionnel. Venez nous rencontrer lors des Rencontres ManagerIA qui se déroulent une fois par mois !

 

Propos recueillis par Christelle Thouvenin

Commenter