> Actualité Manageria > « Professionnels : 10 raisons qui vont vous donner envie d’échanger avec ManagerIA ! »

« Professionnels : 10 raisons qui vont vous donner envie d’échanger avec ManagerIA ! »

Aurélie Dejean 27 mai 2019

Le téléphone sonne et c’est ManagerIA qui vous appelle ? Même si nous sommes le troisième recruteur de la semaine à vous contacter, n’oubliez pas que nous sommes un cabinet spécialisé dans l’agroalimentaire et que nous ne contactons jamais les professionnels pour rien !

Que vous soyez en poste, en veille ou en recherche active, accordons-nous un temps d’échange qui peut vous en apprendre beaucoup sur votre profil et votre marché en plus de vous ouvrir des opportunités !

Aurélie Déjean, Mathilde Lamerton et Vicky Tocny, Chargées de recherche au sein du cabinet ManagerIA vous donnent 10 raisons pour lesquelles un échange est toujours bénéfique !

 

CT : Pouvez-vous nous parler de votre métier de chargées de recherche au sein de ManagerIA ?

Aurélie Déjean : Notre rôle consiste à dénicher, sourcer et suivre des talents pour des postes au sein d’entreprises agroalimentaires françaises et internationales. Ce faisant, nous sommes à la fois la vitrine des entreprises qui recrutent vis-à-vis des candidats potentiels, mais aussi le premier contact que les candidats ont avec ManagerIA. Nous avons une approche pro-active afin de sans cesse actualiser notre connaissance des attentes des candidats et bien sûr qualifier les jeunes diplômés arrivant sur le marché du travail.

Vicky Tocny : Dans notre travail de recherche, nous utilisons tous les outils à notre disposition, et bien sûr, les réseaux sociaux comme LinkedIn en plus de notre base de données qualifiée. Ainsi, avec le temps, notre réseau personnel s’enrichit car nous suivons les candidats sur le long terme. Souvent quand une offre arrive, l’on recherche le profil parmi les candidats que nous connaissons déjà.

Mathilde Lamerton : Mais nous avons aussi accès aux réseaux de nos candidats qui parlent de nous à leurs collègues et nous donnent des informations sur des personnes susceptibles d’être intéressées par une offre. Ainsi, tout ne se fait pas via les réseaux sociaux. Beaucoup d’informations sur les entreprises et les personnes nous sont données parce que les professionnels nous font confiance et peuvent compter sur notre discrétion et notre déontologie.

 

N°1 – « Nous sommes un cabinet de recrutement spécialisé dans l’agroalimentaire »

 

CT : Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans le cadre de vos missions ?

Aurélie Déjean : Les candidats sont sur-sollicités par d’autres cabinets, ils ne prennent donc pas forcément le temps de nous répondre.

Vicky Tocny : Les profils commerciaux, particulièrement, sont extrêmement sollicités. Par exemple, tout récemment, j’ai contacté une commerciale spécialisée dans l’agroalimentaire. Elle m’a dit « Si c’est pour me demander de vendre des tapis, ce n’est pas la peine ! ». Et donc là, je lui ai expliqué que nous étions un cabinet spécialisé dans l’agroalimentaire – son secteur- ; que nous connaissions son profil et que nous la contactions pour un poste en relation avec ses compétences.

 

N°2 – « Candidats : ManagerIA ne vous appelle pas

pour rien ! »

 

Mathilde Lamerton : Autre difficulté que nous rencontrons : certains candidats sont très difficiles à joindre. C’est le cas des professionnels qui travaillent en production, par exemple. La journée ils sont en usine, donc il faut soit les appeler très tôt le matin, soit le soir. Cela rajoute une difficulté supplémentaire au fait qu’ils sont sursollicités et qu’ils ne nous rappellent pas. Pourtant, prendre quelques minutes pour nous répondre peut vraiment leur faire gagner du temps et leur ouvrir des opportunités de carrière.  Si au moment de l’échange ces personnes ne sont pas en recherche mais qu’elles ont prévu d’évoluer dans un an, nous les connaîtrons déjà !

 

N° 3 – « Plusieurs offres peuvent vous être proposées. »

 

Aurélie Déjean : D’autant que dans le cadre de notre travail, nous échangeons très souvent les dossiers, les CV et les offres… Et donc, pour un candidat, plusieurs offres peuvent être possibles. Déontologie oblige vis-à-vis des clients, les candidats ne sont en revanche pas positionnés sur plusieurs offres en même temps.

Vicky Tocny : Et puis souvent, nous avons connaissance de recrutements qui ne sont pas encore ouverts, car nos clients ont des projets en attente. Bref : on n’appelle pas les candidats pour rien !

Mathilde Lamerton : Par ailleurs, nous avons aussi des offres confidentielles qui ne sont pas en ligne.

 

CT : Quelle est la déontologie du cabinet en matière de chasse de têtes ?

 

N° 4 – « Nous faisons notre possible pour vous contacter par votre moyen préféré. »

 

Mathilde Lamerton : Nous faisons notre possible, dès lors qu’ils nous l’ont indiqué, pour contacter les candidats par le moyen qu’ils préfèrent. Cela peut être par SMS, Whatsapp’, via LinkedIn, par téléphone… Nous nous adaptons à ce qui leur convient afin de ne pas être trop intrusifs.

Vicky Tocny : Également, nous nous coordonnons en interne pour éviter d’appeler les gens trop souvent afin de ne pas les harceler.

Aurélie Déjean : Parfois aussi, nous anonymisons le CV à leur demande pour les premières phases de recrutement.

Mathilde Lamerton : Par ailleurs, nous sommes très discrets sur les informations qui nous sont données par le réseau.

 

N° 5 – « Nous ne vous enverrons jamais d’offre sur votre adresse mail professionnelle. »

 

Aurélie Déjean : Enfin, nous n’envoyons jamais d’offre aux candidats sur leur adresse mail professionnelle. Nous ne souhaitons pas les mettre dans une situation délicate vis-à-vis de leur employeur ou de leurs collègues.

 

CT : Au-delà d’opportunités professionnelles immédiates, quel est l’intérêt d’un échange avec ManagerIA pour les candidats ?

 

N° 6 – « Connaître votre projet professionnel et la localisation recherchée nous permet de revenir en temps voulu avec des postes appropriés … »

 

Aurélie Déjean : Même s’ils n’ont pas beaucoup de temps, le fait de prendre 2 minutes avec nous pour nous indiquer leur projet professionnel et la localisation souhaitée est très précieux ! Cela nous permet d’y voir plus clair et de revenir vers eux en temps voulu uniquement avec des postes qui correspondent à leurs aspirations.

Mathilde Lamerton : En effet, et c’est particulièrement vrai pour les parcours qui ne sont pas linéaires.

 

N° 7 – « Candidats : nous vous conseillons

sur votre profil LinkedIn ou votre CV. »

 

Aurélie Déjean : Par ailleurs, c’est aussi l’occasion pour eux de tester la pertinence de leurs profils LinkedIn. L’autre jour j’ai appelé une personne pour un poste de commerciale. Elle m’a répondu qu’elle souhaitait en fait évoluer vers du marketing et qu’elle n’était démarchée que pour des postes commerciaux. Je lui ai donc donné quelques conseils pour orienter son profil LinkedIn dans ce sens. Très souvent, nous conseillons les candidats sur leur profil LinkedIn ou leur CV.

Vicky Tocny : En effet, les candidats sont demandeurs de conseils et d’informations quand ils nous ont au téléphone. Notamment, ils veulent savoir comment se porte leur marché.

 

N ° 8 – « Nous pouvons vous donner l’état du marché et des fourchettes de rémunération pour vous positionner. »

 

Mathilde Lamerton : Grâce au volume de candidatures que nous traitons et notre connaissance du marché, nous pouvons les aider à se positionner. Par exemple, nous pouvons leur donner des fourchettes de rémunération dans tel ou tel type d’entreprise. Nous pouvons aussi leur indiquer s’il y a du turn-over, quel est l’état du marché… de notre côté, cela permet aussi d’affiner notre matching avec des offres.

 

N° 9 – « Candidats : dans le cadre d’un recrutement, vous êtes vraiment accompagnés par nos consultants. »

 

Aurélie Déjean : Ensuite, c’est vrai que nous sommes un cabinet de conseil en recrutement où le conseil, justement, tient une large place. Vis-à-vis des entreprises, évidemment. Mais aussi vis-à-vis des candidats que nous accompagnons dans toute leur carrière. Dans le cadre du processus de recrutement, ces derniers sont également accompagnés par les consultants. Nous sommes très attachés à la relation que nous construisons avec eux. C’est aussi pour cela qu’une fois par mois, nous organisons des Journées Portes-Ouvertes où les candidats peuvent venir nous demander des conseils sur leur carrière et bénéficier d’un coaching.

 

N° 10 – « Journées Portes-Ouvertes : bénéficiez de conseils de carrière et de coaching ! »

 

Mathilde Lamerton : En tant que métier d’intermédiation, nous avons souvent une image très commerciale. Mais, ce que nous nous efforçons de faire, c’est de garder la notion d’échange et d’avoir une relation constructive en respectant notre déontologie dans l’intérêt de nos clients et de nos candidats. Ce n’est pas toujours facile, mais c’est aussi cela qui fait que ManagerIA crée de la valeur et accompagne des candidats depuis bientôt 30 ans !

Vicky Tocny : C’est aussi ce qui fait notre signature vis-à-vis des entreprises : « Vous les cherchez, nous les avons rencontrés ! ».

 

Propos recueillis par Christelle Thouvenin

 

Lire aussi :

Commenter